Logiciel devis facture batiment pour les artisans
Contacter le service commercial Mediabat sur son numéro gratuit Nous contacter par mail Etre gratuitement rappelé par un opérateur Demander un rendez-vous pour une démonstration gratuite avec un de nos agents Acheter en ligne directement dans la boutique

La facture bâtiment

Mediabat vous aide à faire le point sur la facture et la facturation de vos chantiers dans le bâtiment. En effet, référence incontournable dans la relation commerciale, à la fois document juridique, comptable, fiscal et commercial, la facture est obligatoire dans toute vente réalisée entre professionnels et parfois à destination de particuliers. Cette facturation doit répondre à certaines règles sous peine de nullité ou de sanctions de la part de l’état.

Facturation batiment

Les bases de la facturation

1. Qu’est-ce qu’une facture ?

La facture est un document portant l’intitulé “facture” qui matérialise une vente de biens ou de prestations de services. Dans le bâtiment, il peut donc par exemple s’agir de la construction d’une maison résidentielle, l’installation d’une piscine, la rénovation d’une cuisine, la mise en place d’un système électrique, du nettoyage d’un toit, de l’isolation d’un mur, des travaux de terrassement…

Une facture a 4 fonctions essentielles :

  1. Une facture est un document juridique : Une facture engage juridiquement son émetteur et son client qui sont tenus de respecter les conditions proposées, l’émetteur étant tenu de livrer la marchandise ou exécuter la prestation dans les conditions prévues.
  2. Une facture est un document commercial : La facture détaille les conditions de l’échange dans le cadre de la relation commerciale
  3. Une facture est un document comptable : La facture sert de bases aux enregistrements comptables et de gestion, elle ne peut donc souffrir d’aucune approximation
  4. Une facture est un document fiscal : La facture sert d’assiette pour le calcul de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) perçue par le professionnelle. Une attention particulière doit être apportée aux montants et au choix du taux de TVA employé dans la facture.
Mediabat est l’outil idéal pour créer et gérer simplement vos factures

2. L’édition d’une facture est-elle obligatoire ?

La facture est obligatoire :

  1. Pour toutes les ventes de marchandises et prestations de services entre professionnels (B2B)
  2. Pour les ventes à distance à des particuliers, en particulier dans les échanges intracommunautaires
  3. Pour les travaux de plus de 25€ TTC à destination des particuliers (la législation demande alors la fourniture d’une “note”, traduit dans les usages par la délivrance d’une facture par les professionnels du bâtiment)
  4. A la demande du client particulier quel que soit le montant des travaux

Tout manquement à l’obligation de facturation entre professionnels est passible d’une amende pénale de 75.000€, cette amende pouvant être portée à 50% de la somme facturée ou de celle qui aurait dû être facturée, et d’un redressement fiscal de 50% du montant de la transaction.

3. Quand émettre une facture ?

La facture est à éditer lors de la réalisation de la vente (c’est à dire au plus tard à la livraison de la marchandise) ou au début de la prestation de service.

Cette facturation est à faire dans un période de 15j maximum admis pour les impératifs liés aux délais administratifs.

4. En combien d’exemplaires éditer une facture ?

La facture est à éditer en 2 exemplaires : un pour le vendeur et un pour le client et doivent être conservés précieusement pour servir de référence dans les échanges ultérieurs et de justificatif en cas de litige

La facture peut porter sur une ou plusieurs livraisons de marchandises ou de prestations de services au profit du même client à partir du moment où la taxe associée est exigible pour le même mois civil (la facture doit ainsi être établie au plus tard à la fin du mois où les travaux ont eu lieu)

5. Conservation d’une facture

Les exemplaires des factures doivent être conservés pendant 10 ans après l’exécution de la vente de marchandise ou de la prestation de service pour servir de référence en cas de litige

6. Règlement des factures

Une facture peut être réglée :

  • par chèque
  • par carte bancaire
  • en espèces (interdit si supérieur à 1.000€)
  • par virement bancaire
  • par lettre de change ou effet de commerce

Le mode de règlement et les délais de paiement doivent être mentionnés sur la facture sans dépasser les limites légales qui plafonnent les délais de règlement à 60 jours ou 45 jours fin de mois

Article qui pourrait vous intérésser :
10 astuces pour maximiser le règlement de ses factures

Comment établir une facture ?

Si les mentions à trouver obligatoirement sur une facture font l’objet d’un article à part entière accessible en cliquant sur le lien ci-dessous, en voici les plus importantes :

1. Date d’émission de facture

La date de facturation, origine des différents délais liés au règlement, doit figurer clairement sur la facture

2. Numéro de facture

Une facture doit obligatoirement être numérotée et cette numérotation doit respecter 3 règles majeures :
  1. Numéro unique : Deux factures ne peuvent pas avoir le même numéro
  2. Suite continue : Une facture ne peut pas être émise avant la précédente
  3. Suite ininterrompue : La séquence de numéros de factures ne doit pas comporter de “trous”, chaque numéro de facture doit suivre le numéro de la précédente

3. Description détaillée des travaux

La facture doit contenir une description détaillée du produit à livrer ou des travaux à réaliser (en distinguant par exemple les matériaux de la main d’œuvre), ça permet de se protéger en cas de litige. Ces détails permettent ensuite de contrôler les travaux à la livraison.

4. Prix de la prestation

En plus du décompte détaillé de chaque prestation ou marchandise vendue, la facture doit mentionner le prix unitaire Hors Taxes correspondant, la TVA concernée s’il y a lieu ainsi que le total TTC, les réductions offertes, les acomptes perçus, les retenues de garanties…

5. Conditions de vente

Les modes et les conditions de règlement, les conditions de vente doivent être clairement mentionnées sur la facture pour s’en valoir auprès du client en cas de litige.

Des conditions générales de vente complètes peuvent être jointes au dos de vos devis pour renforcer la sécurité juridique de votre relation commerciale avec vos clients.

Dans le logiciel Mediabat, il est très facile de mettre en place ses conditions générales de vente pour qu’elles apparaissent ensuite automatiquement sur tous vos devis et factures.

Les différents types de factures

1. Facture d’acompte

La facture d’acompte enregistre le versement à l’avance d’une partie du montant d’un chantier ou d’une commande par un client à un professionnel du bâtiment. Il sert de confirmation de commande pour l’acheteur et d’avance de trésorerie pour le vendeur.

En savoir plus sur l’acompte dans le bâtiment

2. Facture d’avoir

La facture d’avoir est un document établi par le professionnel du bâtiment à destination d’un client pour constater une diminution du montant qu’il lui doit en raison d’un événement ultérieur à l’émission d’une facture (retour de marchandises, erreur sur facture, réduction supplémentaire accordée après facturation, non disponibilité de certains éléments facturés…)

En savoir plus sur la facture d’avoir dans le bâtiment

3. Facture de situation

Dans le cadre d’un chantier, une facture de situation est une facture intermédiaire permettant d’étaler les règlements dans le temps et pour évaluer le degré d’avancement des travaux.

En savoir plus sur les situations de travaux et la facture de situation

4. Facture proforma

La facture proforma (ou « pro forma », mot latin signifiant « pour la forme ») est un document commercial provisoire ayant la forme de la facture définitive. Dans les faits, cette terminologie est souvent utilisée pour les activités de vente et de prestation. Dans le BTP, on parle exclusivement de devis

5. Facture d’autoliquidation

Depuis le 1er janvier 2014, les travaux de construction effectués par une entreprise sous-traitante pour le compte d’un donneur d’ordre soumis à la TVA en sont exonérés dans le cadre du mécanisme d’autoliquidation. La facture à émettre dans ce cadre doit suivre les règles énoncées dans notre article dédié au dispositif d’autoliquidation dans le bâtiment

6. Duplicata de facture

Une facture ne peut être édité qu’en un seul exemplaire. Quand le client, pour des raisons diverses (perte, copie pour constitution de dossier…) demande un exemplaire de facture, il lui est délivré un duplicata.

7. Facture d’achat

Comme son nom l’indique, la facture d’achat est un document commercial attestant d’un achat auprès d’un fournisseur, à différencier donc de la facture de vente émis à destination des clients.

Vous souhaitez être rappelé pour fixer un rendez-vous afin de bénéficier d’une démonstration gratuite de notre logiciel de facturation bâtiment, pour avoir un aperçu de nos bibliothèques de prix et vous rendre compte de l’utilité de ses fonctions spécifiques au bâtiment pour vous faire gagner du temps ?

Demandez votre rendez-vous de démonstration
La facture bâtiment
5 / 1 vote

Partager cette page
Chercher
Mailing list
Entrez votre adresse email pour vous inscrire et recevoir gratuitement nos dernières offres et actualités
S'inscrire
Suivez-nous