Logiciel devis facture batiment pour les artisans
Avis clients
Contacter le service commercial Mediabat sur son numéro gratuit Nous contacter par mail Etre gratuitement rappelé par un opérateur Demander un rendez-vous pour une démonstration gratuite avec un de nos agents Acheter en ligne directement dans la boutique

Se mettre à son compte dans le batiment en 2022

La question de se mettre à son compte se pose à un moment ou à un autre quand on est dans le secteur des BTP, le plus souvent pour gagner en revenus ou en liberté. Pourtant, ce choix n’est pas facile : il comporte de nombreux risques et inconvénients que nous allons détailler, en plus de répondre aux questions les plus posées par les artisans.
Se mettre à son compte comme artisan du bâtiment : Avantages et inconvénients

Les avantages de se mettre à son compte dans le batiment

L’idée de se mettre à son compte dans le bâtiment attire des milliers de professionnels par mois, séduits principalement par les 3 attraits suivants :

  1. Les revenus : Le principal avantage de l’entrepreneuriat est la possibilité d’avoir des revenus plus importants que quand on est salarié
  2. La liberté : L’artisan du batiment est libre de l’organisation de son temps, de ses activités, du choix de ses prestations, de ses clients ou de ses fournisseurs
  3. Le statut : Le titre de chef d’entreprise confère un statut social valorisant

Les risques de la création d’entreprise dans le batiment

Malgré ses attraits, se mettre à son compte dans les BTP n’est pas sans risques. En voici les principaux :

  1. Sécurité : Contrairement au statut de salarié, l’artisan n’a pas une rémunération garantie. Ses revenus dépendront des chantiers qu’il aura pu avoir après considération des frais et charges. A titre personnel, le statut de Travailleur Non Salarié ne donne pas droit au chômage (c’est en train de changer, mais c’est toujours contraignant), il garantit une retraite moins importante qu’un emploi salarié et connait une grande réticence des banques pour les emprunts
  2. Vie personnelle et familiale : La vie de chef d’entreprise, surtout au début, n’est pas de tout repos. Ca peut avoir des impacts non négligeables sur la vie personnelle et familiales en terme de disponibilité
  3. Responsabilité : Se mettre à son propre compte signifie avant tout être responsable. Une responsabilité pour le choix des collaborateurs, pour le choix des prestations, pour des litiges dans les travaux effectués, une responsabilité sur les déclarations fiscales, sur les contrats signés… Un statut d’entreprise individuelle engage même les biens personnels de l’entrepreneur en cas de défaut de son entreprise
  4. Tâches administratives : Les professionnels de BTP détestent souvent les tâches administratives (facturation, formalités, gestion, fiscalité, juridique…) mais elles représentent une part non négligeable du travail à faire quand on se met à son compte
  5. Relations humaines : Etre chef d’entreprise c’est beaucoup gérer des relations humaines, que ce soit avec les fournisseurs, les associés, les clients, les collaborateurs, l’administration… et parfois les associations professionnelles

FAQ Se mettre à son propre compte dans les BTP

Peut-on se mettre a son compte dans le batiment sans diplôme ?

La création d’entreprise du bâtiment étant très reglementée dès qu’il s’agit de bâti (maçonnerie, électricité, plomberie, couverture…) pour protéger les clients, la règle de la qualification professionnelle est valable dans quasiment tous les corps de métiers.

Sans diplôme, il existe 2 possibilités pour créer son entreprise dans le bâtiment :

  • Bénéficier de 3 ans d’expérience en tant que salarié dans le secteur d’activité de l’entreprise à créer
  • Choisir une activité ne demandant pas de qualification professionnelle : Création d’une entreprise spécialisée dans le nettoyage de chantier ou s’installer en tant qu’”homme toutes mains” en créant une entreprise de petit bricolage, multiservice et dépannage rapide chez les particuliers (débouchage, peinture, pose de parquets, changement d’ampoules, aménagements mobiliers, entretien, ponçage…)

Quelles sont les démarches pour se mettre a son compte ?

Si créer une entreprise du bâtiment suit les mêmes règles qu’une société normale, elle comporte néanmoins des particularités propres. Un article complet a été consacré aux démarches à effectuer pour créer votre entreprise, n’hésitez pas à le consulter pour étudier la question : Les formalités pour créer son entreprise dans le bâtiment

Quelles sont les particularités par métier ?

Si créer son entreprise dans le bâtiment obéit le plus souvent aux mêmes règles peu importe le corps de métier, il existe pourtant quelques particularités

  • Se mettre à son compte en tant qu’électricien : Depuis le 1er juillet 2011, tout salarié confronté à un risque électrique doit posséder une habilitation.
  • Se mettre à son compte en tant que peintre : A part à manipuler des matériaux dangereux, les salariés d’une entreprise de peinture sont tenus de détenir une habilitation électrique à partir du moment où ils installent des matériels électriques, des prises…
  • Se mettre à son compte en tant que plombier : Les salariés d’une entreprise de plomberie doivent détenir une habilitation électrique dès lors qu’ils procèdent aux raccordements basiques d’ensembles neufs et la pose-dépose de chauffage électrique, de ballons électriques, de pompes à chaleurs…
Autres articles pouvant vous intéresser

Pour être prévenu lors de la sortie des prochains contenus sur la création d’entreprise dans le bâtiment, pour rester au courant des dernières actualités du secteur et des nouveautés du logiciel Mediabat, inscrivez-vous à notre liste de diffusion gratuite en cliquant sur le bouton ci-dessous

S’abonner à la liste de diffusion
Rate this post
Chercher
Mailing list
Entrez votre adresse email pour vous inscrire et recevoir gratuitement les dernières actualités du bâtiment, nos offres spéciales et nouveautés
S'inscrire
Suivez-nous
   
Haut de page